Cinquante Nuances de Grey (roman)

Couverture Intégrale - © http://www.editions-jclattes.fr/actualite/cinquante-nuances-de-grey-1

Cinquante Nuances de Grey
E.L. James
2012

Résumé :

Anastasia « Ana » Steele, 21 ans, est étudiante en dernière année de licence, de littérature. Par amitié envers sa colocataire et meilleure amie Katherine « Kate » Kavanagh, elle accepte d’interviewer pour le journal de l’Université le milliardaire Christian Grey, qui se révèle être un séduisant et mystérieux jeune homme de 27 ans, irrésistible. Ana, sensible à son charme, comprend le danger que cet homme peut représenter pour elle, mais lorsque Grey vient la voir à son travail, puis la sauve d’une tentative de viol, elle cédé à son attirance. Le milliardaire et l’étudiante entament une liaison très mouvementée : Grey, adepte du BDSM, c’est-à-dire d’une relation dominant/soumise, exige d’Ana une totale soumission, dans la vie quotidienne comme dans leurs relations sexuelles. La jeune femme se rend compte rapidement qu’elle n’est pas d’un naturel obéissant et que les pulsions de son amant peuvent provoquer une douleur physique comme mentale qu’elle n’est pas prête à subir.

Mon avis :

Avant de le lire, j’avais entendu beaucoup de critiques négatives sur ces Fifty Shades, «c’est de la pornographie», «on devrait le censurer entièrement», et autres. Permettez-moi de dire que ceci n’est en rien du porno : c’est de l’érotisme, peut-être un peu plus brut que d’autres romans érotiques, mais en rien vulgaire. Personnellement, j’ai apprécié cette lecture. Ana est une innocente, une vierge dans tous les sens du terme, qui se frotte à la vie adulte en se fiant à son instinct et à ses vrais amis, tandis que Grey est un homme déjà brisé par la vie, par son enfance et son adolescence malheureuses… Les scènes de sexe ne sont pas choquantes : elles décrivent ce qui se passe tous les jours aux quatre coins du monde, pourquoi faire les dégoûtés ? L’envie de finir ce roman tient plus de l’envie de savoir si Ana va finir par rompre avec Grey ou si elle va le laisser la dominer entièrement. Réponse que donne le deuxième tome, dont l’intrigue est plus développée. Les deux autres tomes s’intéressent plus au passé de Grey et à ses activités professionnelles qu’à la simple relation sexuelle entre les deux protagonistes, développant au passage les personnages annexes, la famille de Grey, celle d’Ana, leurs amis. Le style d’écriture est certes banal, certains pourraient même dire mauvais, mais Cinquante Nuances n’est pas un roman qui se concentre sur l’écriture, mais sur l’histoire. Je l’admets, la majorité des romans que je lis et que j’apprécie arrive à conjuguer un bon, voire excellent style littéraire avec une histoire palpitante, profonde. Mais parfois, d’autres romans ne sont que pur style ou pur intrigue. Et c’est tout aussi bien, c’est la variété qui fait la rareté des très bons romans encore meilleure !
A voir maintenant ce que va donner le film, toute adaptation cinématographique étant différente, parfois en mieux, d’autres fois trop !

Publicités
About plumedunet (128 Articles)
Dévoreuse de romans et de séries télés, accro au cinéma. Scribouilleuse passionnée. Trois articles par semaine. Facebook : https://www.facebook.com/laplumedunet Twitter : https://twitter.com/RaphaelleSENNA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :