L’Assassin habite au 21

L’Assassin habite au 21
Stanislas André Steeman
1939

Résumé

Londres, 193…. Un mystérieux meurtrier frappe la population. Son pseudonyme : Mr Smith. Seulement, des Smith, il y en a plusieurs milliers. En deux mois, sept victimes, sept crânes fracassés. Enfin, un jour, une piste conduit Scotland Yare du côté de Russel Square. C’est là qu’habite l’assassin. Mais le problème, c’est que le 21, Russel Square est une pension. Lequel de tous ces pensionnaires, plus étranges les uns que les autres, pourrait donc être Mr Smith ?

Mon avis

Ce roman est passionnant, même après relecture (et quand je dis relire, je suis sérieuse : au moins une bonne dizaine de fois). Le suspens tient jusqu’au bout, l’identité de l’assassin n’est dévoilée qu’a la toute fin, et est une vraie surprise !  L’écriture est fluide, on se laisse entraîner dans cette atmosphère brumeuse, typiquement londonienne. Un très bon roman que je vous conseille si vous voulez enfin lire un roman policier où vous ne devinez pas l’identité de l’assassin au bout du troisième chapitre …
Ce chef d’œuvre policier inspira Henri Georges Clouzot, dont le film a marqué les mémoires, que les cinéphiles se réjouissent.

Publicités
About plumedunet (128 Articles)
Dévoreuse de romans et de séries télés, accro au cinéma. Scribouilleuse passionnée. Trois articles par semaine. Facebook : https://www.facebook.com/laplumedunet Twitter : https://twitter.com/RaphaelleSENNA

2 Comments on L’Assassin habite au 21

  1. Je vais le lire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :