Vampires écrivains

Depuis ses débuts en 2009, la série de la chaîne CW The Vampire Diaries présente un succès qui n’a pas cessé d’augmenter saison après saison. Remodelant les images sur les vampires, les loups-garous et les sorcières, elle est librement adaptée d’une série de romans publiés dans les années 1990 par L.J. Smith puis réédités en 2009, pendant la préparation de la série, Journal d’un Vampire.

Au programme : du sang, de la magie, des belles scènes de combat, des dialogues percutants ( dans tous les sens du terme), des sentiments sans concession, beaucoup de morts, mais aussi quelques résurrections, car que serait une bonne série sans un ou deux gars revenant des morts, des personnages complètement barrés et assez noirs, des personnages qu’on a envie de secouer comme des pruniers, des personnages dont on aimerait bien être le meilleur ami (et plus si affinité ; du calme, Damon est déjà pris !), des épisodes aux multiples arcs narratifs se complétant … Ce dernier point étant l’un des points forts de la série à mes yeux : le scénario est très bien ficelé ! Bref, une série qui a tous les éléments pour réussir.

Bande-annonce saison 6 : attention spoilers !


L’histoire est celle d’Elena Gilbert, une adolescente de 17 au début, qui vient de perdre ses parents dans un accident de voiture et vit depuis avec son frère Jérémy, 15 ans, et sa tante Jenna. Alors que le lycée recommence et qu’elle s’apprête à retrouver ses meilleures amies Bonnie Bennett et Caroline Forbes, son ancien petit ami Matt Donovan et son ami Tyler Lockwood, elle fait la rencontre des magnifiques frères Salvatore, Stefan et Damon. Attirée par les deux, amoureuse de Stefan, elle plonge tête la première dans un univers terrifiant peuplé de vampires, de loups-garous et de sorcières, entraînant avec elle tous ses proches dans des crises s’étalant parfois sur plusieurs siècles (voire un millénaire …).

Kat Graham (Bonnie) et Steven R. McQueen, saison 4 - © http://www.allocine.fr/series/ficheserie-5154/photos/detail/?cmediafile=20237247

Kat Graham (Bonnie) et Steven R. McQueen, saison 4 – © http://www.allocine.fr/series/ficheserie-5154/photos/detail/?cmediafile=20237247

L’intérêt de la série réside en grande partie dans le développement complexe de la mythologie et des personnages, au fil des cinq saisons (et de la six qui reprend demain soir) et de la série dérivée The Originals. Et pour cela, il faut remercier les créateurs et principaux scénaristes Julie Plec et Kevin Williamson !

En effet, chaque espèce surnaturelle a des spécificités qui sont quand même recherchées (on est loin des vampires qui brillent à la lumière !). Les vampires sont sensibles au soleil et à la verveine, plante qui a des capacités médicinales pour les humains, mais peuvent s’en protéger, par exemple en portant des pierres de lapis-lazuli pour contrer le soleil, ou en ingérant régulièrement de faibles quantités de verveine pour s’en immuniser, comme un humain ferait avec du poison. Les loups-garous doivent tuer une personne innocente pour réveiller leur part bestiale et ne peuvent se transformer que pendant la nuit précédent, la nuit pendant et la nuit après la pleine lune. Les sorcières tiennent leurs pouvoirs de leur lignée, on est sorcière (ou sorcier) de mère en fille (ou de père en fils), et la majorité de leur force vient du soutien des esprits de leurs ancêtres.

Au fur et à mesure, on en apprend plus sur l’apparition des créatures surnaturelles et la façon dont elles agissent sur l’équilibre du monde.

L’autre grand intérêt réside dans les acteurs ! Le casting de TVD est réellement bon, comme le prouvent les nombreux prix qu’ils ont gagné. Ian Somerhalder, que certains se rappellent pour avoir vu dans Lost, joue le beau brun au coeur froid Damon, tandis que Paul Wesley (vu dans Fallen ou Killer Movie) incarne Stefan. L’actrice bulgaro-canadienne, et gymnaste de haut niveau, Nina Dobrev, connu pour son rôle de Mia Jones dans Degrassi : The Next Generation, campe ici une Elena Gilbert/Katherine Pierce parfaite, déployant des palettes de jeu assez extraordinaires, et Steven R. McQueen (le petit-fils de Steve McQueen), tient le rôle Jeremy, son beau gosse de petit frère. Le reste du casting n’est pas moins doué pour incarner des personnages sombres, torturés, complexes, changeants ou alors tout simplement humains.

Un dernier mot : la série diffère énormément des romans, donc que vous lisiez ou non les romans ne change rien. Par exemple, ici Nina Dobrev joue une Elena brune, avec un frère, qui entraîne tous ses amis et sa famille dans ses problèmes surnaturels, tandis que la Elena des romans est blonde, a une petite sœur et passe pour morte aux yeux de sa tante et du reste de la ville.
J’avais commencé par lire les romans, mais j’ai abandonné pour la série, que je suis fidèlement, épisode après épisode, depuis 2009. Ce qui ne veut pas dire que les romans ne valent pas la peine ! Beaucoup de fans de TVD continuent à lire et à apprécier les romans Journal d’un Vampire puis Journal de Stefan. A vous de vous faire votre avis.

Publicités
About plumedunet (128 Articles)
Dévoreuse de romans et de séries télés, accro au cinéma. Scribouilleuse passionnée. Trois articles par semaine. Facebook : https://www.facebook.com/laplumedunet Twitter : https://twitter.com/RaphaelleSENNA

1 Trackback / Pingback

  1. Sorcières … | LaPlumeduNet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :