Pride

Pride
2014

Réalisation : Matthew Warchus (1999 Simpatico).
Scénario : Stephen Beresford d’après une histoire vraie.
Casting : Bill Nighy, Imelda Staunton, Dominic West, Andrew Scoot, Ben Schnetzer, George MacKay, Joseph Gilgun, Paddy Considine, Lisa Palfrey …

Résumé :

1984, Londres. La grève des mineurs dure déjà depuis quatre mois. Le jour de la Gay Pride, Mark Ashton a l’idée de réaliser une collecte pour les familles des mineurs qui ne reçoivent plus d’allocations. C’est le début du mouvement Lesbians and Gays Support the Minors, qui dans la réalité historique va toucher tout le Royaume-Uni. Ici, à travers les yeux de Joe « Blomsey », on suit le personnage historique de Mark Ashton jusque dans un petit village minier du sud du Pays de Galles où une alliance improbable mais pourtant réelle se forme : des mineurs serrent la main à des homosexuels à une époque où l’épidémie de Sida et les préjugés des gens font des ravages.

Mon avis :

Une claque ! Drôle mais profond, le sujet est passionnant, la manière de le traiter pertinente et la réalité historique se marie très bien à la fiction nécessaire pour réaliser un très bon film ! Comme le disait Bill Nighy, « il s’agit du film le plus important de l’année, dans le genre évocation historique. » Et nous sommes bien d’accord. Scénaristiquement, le film est parfait. En plus, il est servi par une brochette d’acteurs spectaculaires (je crois bien être tombée amoureuse de Ben Scnetzer le temps du film …) ! On connait déjà le grand Bill Nighy, ainsi que Imelda Staunton (si, si : Dolores Ombrage ! Dans Harry Potter …), Dominic West (Hannibal Lecter, 300 …), le génial Andrew Scott (Moriarty dans la dernière série Sherlock !), Joseph Gilgun qui a joué dans Misfits entre autres et Paddy Considine récemment vu dans Le Dernier Pub Avant la Fin du Monde. Là, on a pu faire la connaissance des très bons Ben Scnetzer (Mark, qui a aussi eu un rôle dans l’adaptation de La Voleuse de Livres) et George MacKay (Joe, mais on se rappelle aussi de lui dans Les Insurgés !), très convaincants dans leur rôle. L’humour est omniprésent dans le film, mais cela n’empêche pas de ressortir de la salle, la gorge serrée. Oh, et, la bande-son aussi est pas mal !
Un film à voir absolument, croyez-moi !

Publicités
About plumedunet (128 Articles)
Dévoreuse de romans et de séries télés, accro au cinéma. Scribouilleuse passionnée. Trois articles par semaine. Facebook : https://www.facebook.com/laplumedunet Twitter : https://twitter.com/RaphaelleSENNA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :