The Fault In Our Stars

The Fault In Our Stars
VF : Nos Etoiles Contraires
2014

Roman : Nos Etoiles Contraires de John Green.

Couverture du roman avec promotion du film - © http://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782092543030

Couverture du roman avec promotion du film – © http://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782092543030

Réalisateur : Josh Boone.
Scénario : Scott Neustadter et Michael H. Weber, d’après le roman de John Green.
Casting : Shailene Woodley, Ansel Elgort, Willem Dafoe.

Résumé :

Hazel Grace Lancaster est atteinte d’un cancer des poumons depuis l’âge de 13 ans. Elle ne peut pas respirer sans l’aide d’une bonbonne d’oxygène qu’elle traîne partout derrière elle. A 18 ans, elle rencontre dans un groupe de soutien Augustus Waters, amputé d’une jambe à cause d’une autre forme de cancer, mais doté d’un sens de l’humour à toute épreuve et d’un cœur d’or. Ensemble, ils vont mettre tout en œuvre pour rencontrer Peter Van  Houten, l’auteur de leur roman fétiche, An Imperial Affliction, qui vit à Amsterdam. Le temps leur est compté, mais la vie n’en est que plus intense pour deux adolescents qui se battent jour après jour contre la mort.

Mon avis :

Quel roman et quel film magnifiques ! J’ai réellement été touchée par cette histoire, la légéreté de l’écriture et la beauté du film.
Je n’ai pas cessé de rire, puis de pleurer, puis d’éclater de rire de nouveau et battre des paupières pour empêcher les larmes de couler …
Le film est une adaptation très fidèle au roman, écrit à la première personne avec les mots de Hazel pour nous raconter le combat de toute une vie, et cette leçon primordiale : on peut vivre avec la douleur.
Shailene Woodley (précédemment vue dans Divergente) et Ansel Elgort (le frère de Woodley dans Divergente … oui, je sais) délivrent des personnages touchants, forts et attachants, et par là-même une prestation d’acteurs incroyables. Voilà deux étoiles montantes sur lesquelles il faudra garder l’œil !

Publicités
About plumedunet (128 Articles)
Dévoreuse de romans et de séries télés, accro au cinéma. Scribouilleuse passionnée. Trois articles par semaine. Facebook : https://www.facebook.com/laplumedunet Twitter : https://twitter.com/RaphaelleSENNA

2 Comments on The Fault In Our Stars

  1. Salut, Rapha! Je viens de découvrir tes derniers articles: toujours très intéressant de connaître ton point de vue sur tel roman, tel acteur, les films à l’affiche ou autres raretés cinématographiques plus anciennes. Joli panorama de la littérature jeunesse et, pour certaines, de leurs adaptations sur grand écran (culture de l’image omniprésente, vecteur indispensable de ces univers nostalgiques et chaotiques, bouleversés et bouleversants, fleur bleue et rouge sang à la fois): personne ne s’étonnera de retrouver Harry Potter, « Everworld », « Gone » et « Multiversum » à côté d’oeuvre plus réalistes et non moins hautes en couleurs, intimistes et grand angle à la fois (des œuvres lourdes de tendresse envers des personnages condamnés et pathétiques, des œuvres portées par un humanisme à toute épreuve ô combien sensible et revigorant) telles que L’hôtel Yacoubian, Rouge Brésil et The fault in our stars, sur des thèmes difficiles tels que la maladie, la colonisation, l’injustice, les inégalités et la pauvreté. Et l’on a même du burlesque avec l’hilarant « Martians, go home! »

    Je suis un tout petit plus déçue par le dossier du lundi sur le dénommé univers Marvel. Je sais que l’heure est à la rentrée scolaire avec son lot de tracasseries, mouvements et nouveautés et que tu as déjà bien du mérite de maintenir ton blog à la page, je sais aussi dans quelles conditions tu as rédigé tes articles ces derniers temps, mais je le trouve, le dossier de ce lundi, un peu rapide, succinct et parfois confus. Je pense aussi que cet « univers Marvel » est tellement vaste et fourre-tout en lui-même qu’il est vain d’y chercher une véritable unité ou cohérence (à mon avis). Comme tu le dis toi-même, il s’agit avant tout d’une bataille commerciale entre les deux géants du comics américain et de filons toujours renouvelés pour l’industrie du cinéma (à mon avis…). En revanche je crois que ledit univers offre une très bonne base de réflexion sur l’imaginaire nord-américain, sa parano et sa démesure, sur les fondements et les ressorts de l’impérialisme qui mériterait d’être développée…

    Pour finir, je pense de même que Harry Potter méritait plus de remarques non pas au sujet de l’oeuvre elle-même mais de sa réception, du phénomène commercial et de l’engouement planétaire qu’elle a suscité. Peut-on déjà risquer une explication, avancer des raisons et faire le portrait, langues, cultures et nationalités confondues, de la génération Harry Potter?

    Bref, voici ce que m’inspire ton panorama culturel, alors que la révolution numérique fait rage, que l’ère du pétrole voit sa fin arriver et que le ciel est gris…

    J'aime

    • Je reprendrai sûrement plus tard les dossiers du lundi pour les développer, pour l’instant je n’ai pas vraiment le temps, mais je sais bien qu’ils ne sont pas vraiment complets. Mon but pour l’instant est de présenter ces œuvres et ces genres aux gens.

      J'aime

1 Trackback / Pingback

  1. Spécial Chaînes Youtube | LaPlumeduNet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :