Happy Birthday, Harry !

C’est le 31 juillet 1980 que Joanne Rowling décide de faire naître son personnage emblématique, Harry Potter.

Harry, joué par Daniel Radcliffe, dans le huitième film - © http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne-61009/photos/detail/?cmediafile=19706958

Harry, joué par Daniel Radcliffe, dans le huitième film – © http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne-61009/photos/detail/?cmediafile=19706958

Elle-même est née le 31 juillet 1965 dans le Gloucestershire, en Angleterre. De son enfance puis de son adolescence, en partie au Pays de Galle, elle puise l’inspiration pour créer les personnages de la célèbre saga, qu’elle a commence à écrire en 1990. Ainsi, son meilleur ami au lycée lui permet de créer Ron Weasley, tandis que son professeur de chimie a des points communs avec Severus Rogue. Ses études supérieures en littérature antique ne lui apportant aucun plaisir, elle passe l’année 1985 à Paris ; elle parle donc français couramment, son père étant aussi d’origine française. 

Sa mère meurt en 1990, alors qu’elle commence à imaginer les personnages qui peuplent les romans d’Harry Potter. Neuf mois après le décès, elle part s’installer à Porto au Portugal, pour y enseigner l’anglais à mi-temps, ce qui lui permet aussi de développer son univers littéraire. Son mariage avec un journaliste portugais se solde par un échec, et en 1993, avec sa jeune fille Jessica elle retourne en Grande-Bretagne et s’installe en Ecosse, près d’Édimbourg. Sa situation est très précaire, elle ne vit que par des allocations. Elle décide donc de reprendre l’enseignement, à plein temps, mais veut tout d’abord terminer son premier roman. Les éditeurs à qui elle envoie le manuscrit de Harry Potter et l’Ecole des Sorciers (Harry Potter and the Philosopher’s Stone en VO) ne sont pas très convaincus, et après le refus successif d’une douzaine d’éditeurs, elle finit par tomber sur Barry Cunningham, responsable de la littérature jeunesse de la maison d’édition Bloomsbury Publishing

Son agent Christopher Little lui fait adopter les fameuses doubles initiales J.K. pour ne pas faire reculer le public-cible des petits garçons (Harry à 11 ans dans le premier tome), et Barry Cunningham la pousse à reprendre un emploi. Alors que le 30 juin 1997 voit la sortie en librairie du roman le plus célèbre de nos jours, J.K. Rowling enseigne le français à Leith Academy. A l’époque de sa parution, il n’y avait que 1000 exemplaires de Harry Potter 1, dont 500 pour des bibliothèques, alors que de nos jours un de ces mille exemplaires originaux vaut des milliers d’euros. Ainsi, l’année dernière, lors d’une vente aux enchères, un de ces exemplaires s’est arraché à 176 000 euros …

 

J.K.Rowling est aussi une philanthrope. Grâce à la popularité de son héros à lunettes, elle est présente à diverses organisations d’aide, notamment, aide aux enfants pauvres, aux familles monoparentales, lutte contre l’inégalité sociale et lute contre la sclérose en plaques. Ainsi, Les Contes de Beedle le Barde ont permis de rassembler 2,2 millions d’euros pour l’association The Children Voice.

Désormais, Harry Potter est un succès planétaire, une vraie « bible » pour la génération des années 90. La série de films qui a suivi n’a pas démenti ce succès …
Sept livres, huit films, un univers riche, des personnages profonds et extrêmement bien développés, c’est la réussite de J.K. Rowling, devenue riche et célèbre, mais toujours décidée à écrire, écrire des histoires pour tous … Ainsi, elle a publié en 2012 Une place à prendre, un roman d’apparence policier qui se bat malgré tout contre l’inégalité sociale, en 2013 L’Appel du Coucou, premier tome d’une série policière mettant en scène le Détective Cormoran Strike. Le deuxième tome, sorti le mois dernier, Le Ver à Soie, n’est pas encore sorti en français. Ces deux romans sont publiés sous le pseudonyme Robert Galbraith.

Elle continue à faire agir les personnages de sa saga, Ginny, Rita Skeeter, sur le site Pottermore, disponible aussi en VF, on peut aussi se promener sur son site, jkrowling.com.
La rumeur la plus intéressante, de plus en plus confirmée, est l’adaptation à l’écran de romans sur le monde de Harry. Ainsi, Les Animaux Fantastiques, tirant son titre d’un manuel scolaire de Poudlard, mettrait en scène le « magizoologiste » Newt Scamander, auteur supposé de ces manuels, dans une trilogie qui se passerait 70 ans avant Harry. Ni un prequel, ni une une suite, mais une expansion, déclare Rowling, scénariste des films pour la Warner Bros.


Entre vous et moi : on en a jamais assez, pas vrai ?

Publicités
About plumedunet (128 Articles)
Dévoreuse de romans et de séries télés, accro au cinéma. Scribouilleuse passionnée. Trois articles par semaine. Facebook : https://www.facebook.com/laplumedunet Twitter : https://twitter.com/RaphaelleSENNA

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Valeurs Sûres | LaPlumeduNet
  2. Sorcières … | LaPlumeduNet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :